Votre prochaine bonne nouvelle : recruter un/une stagiaire !

[Temps de lecture : 3′ à 4′]
Certains commencent l’année par établir la liste des résolutions. Je ne saurais dire si c’est assurément la bonne formule.

pexels-photo-760718Une certitude pourtant : chaque début d’année possède un moment propice à la réflexion, au retour dans le temps et à la projection dans le futur. Passent en revue nos projets, nos prochaines réalisations, le passé avec les difficultés surmontées, les prochaines joies, etc…

Pour le chef d’entreprise, il en va de même : les réussites, les propositions inabouties, l’organisation, le budget prévisionnel, les améliorations indispensables, les projets de développement, l’arrivée d’une prochaine norme, etc…

Difficultés résiduelles et projets futurs.

En partant de cette liste « à la Prévert », il est sans doute possible de hiérarchiser les priorités. Il existe des éléments importants à traiter pour lesquels l’entreprise n’a pas la ressource en interne (la ressource n’existe pas ou elle est indisponible).

Que faire ?

rhea-bird-bouquet-head-bird-1609771-Enterrer le sujet.
La politique de l’autruche : sans doute un mauvais choix.
Cela risque de porter préjudice à l’entreprise d’attendre trop longtemps pour traiter le sujet, et rendre la situation plus compliquée encore.
Par exemple, retarder le traitement d’un problème de contrôle de gestion peut avoir des conséquences sur la santé financière de l’entreprise.

2-Recruter du personnel intérimaire, ou en CDD.
Les moyens de l’entreprise ne sont pas extensibles, d’autant plus que la durée de traitement à temps plein du sujet nécessite peut-être seulement 3 à 6 mois.

3-Recruter un/une stagiaire.
Voilà une opportunité qui vaut sans doute d’être examinée, surtout si la durée de traitement effectif du sujet est visiblement d’une durée limitée de 3 à 6 mois.

Objections !

1- S’occuper d’un stagiaire est chronophage.

pexels-photo-404972C’est certain.
N’est-ce pas aussi un problème d’organisation ?
Soyons clairs : j’ai encadré des stagiaires et les périodes intenses sont limitées.
Il s’agit :

  • du moment où il prend pied dans l’entreprise (découverte de l’entreprise, de son organisation, des relations de travail)
  • de la mise en route du stage (prise en compte du sujet, réponse à ses premières questions)
  • la fin du stage (relecture du rapport, préparation de sa soutenance de fin de stage).

Pour le reste, il s’agit de suivis. Cela se planifie, avec un ordre du jour fixé à l’avance pour limiter les dérives temporelles et la dispersion.
Le stagiaire est la plupart du temps autonome, même s’il peut être amené à questionner des membres de l’organisation et freiner temporairement leurs activités.

2- Préparer un sujet de stage est compliqué.

Le sujet contribue à faire venir le stagiaire ou pas. Le temps utile pour rédiger le sujet n’est pas si long !
Cette préparation élaborée d’un sujet permet de quantifier plus précisément l’ampleur du travail à réaliser et la durée du stage.

3- Mon entreprise n’est pas assez attractive.

L’entreprise n’est pas bien localisée géographiquement. Or, les étudiants et étudiantes préfèrent être proche des centres urbains.
L’entreprise est trop petite. Les étudiantes et étudiants préfèrent les grandes entreprises.

pexels-photo-408503Est-ce bien certain ?
Toutes les étudiantes et tous les étudiants savent aussi hiérarchiser leurs intérêts et leurs priorités. Si le stage est intéressant (parce que le sujet est bien élaboré), si la promotion de l’entreprise et son environnement immédiat a été bien pensée, alors ces idées reçues pourraient bien se dissiper.

Lors de ma dernière conférence sur l’intelligence économique dans une école d’ingénieur, le sondage sur les lieux de stage montre que les PME et les TPE sont en tête.

Recruter un/une stagiaire :
votre première bonne nouvelle de l’année !

La liste des sujets se suffisant à eux-seuls et dont la durée de traitement est de 3 à 6 mois, est le guide : ces sujets sont à la mesure d’une/un stagiaire.

Les stagiaires apportent une valeur ajoutée : ils apprennent la mise en pratique, ils mettent en application ce qu’ils ont appris, et apportent à l’entreprise un résultat (les livrables du stage).

Les stagiaires ne sont pas que consommateurs de temps. Ils sont aussi une source d’apports, à mon sens, essentiels :

  • ils réactualisent les connaissances (savoirs) de l’entreprise,
  • ils permettent d’étendre le champ des possibles (un frein qui était présent dans le passé, ne l’est peut-être plus maintenant)
  • ils questionnent l’organisation, et permettent de détecter des améliorations qu’on ne voit plus soi-même
  • ils apportent une fraicheur et parfois une naïveté bienfaisantes qui nous font sortir de nos habitudes et de nos schémas de pensée courants
  • ils ont accès à des bases documentaires importantes utiles à l’entreprise (bibliothèque et fonds documentaires universitaires).

Il y a bien là un contrat donnant-donnant et gagnant-gagnant.

contrat_cytonn-photographyLa ou le stagiaire donne ses connaissances des concepts, des méthodes, des outils. L’entreprise lui donne une possibilité d’une confrontation au réel avec ses limites.
J’aurai pu détailler l’expérience vécue par une stagiaire que j’encadrai sur les questionnaires « utilisateurs » 🙂

Le stagiaire apporte une solution, avec le support de l’entreprise.
L’entreprise investit du temps, un peu de moyens, rémunère le stagiaire suivant les conventions et obtient un retour sur investissement financier.


Cat-conseil propose une solution pour aider les entreprises à franchir le pas et recruter une/un stagiaire. Cette solution en plusieurs points aide l’entreprise à :

  • identifier le sujet possible de stage,
  • rédiger le sujet,
  • argumenter sur l’opportunité pour le/la stagiaire, de venir dans l’entreprise,
  • si l’entreprise le demande, contribuer au suivi du stagiaire.

Les domaines de prédilection de Cat-conseil sont principalement la maîtrise de l’information et l’intelligence économique. L’administration d’entreprise peut aussi être envisagée.

L’Université d’Angers, (et son master IESC), l’IUT d’Angers, l’IAE de Rennes, l’IAE de Poitiers, sont des organismes où vous pouvez aussi adresser vos propositions de stage directement pour les domaines indiqués.

Intéressé(e) ? Le formulaire de contact est à votre disposition ICI.

Vous avez aimé cet article ?
Merci de le manifester par un « like » ou un « partage » ou les deux 🙂
Cat-conseil vous en remercie.

Illustrations :
Photos libres de droit sur Pexels.com
« autruche » par Pixabay
« montre » par Rawpixel
« équipe en mains »
« janvier » par Bich Tran
« map » par Slon_dot_Pics

#stage  #stagiaire  #intelligence_économique  #cat-conseil  #université  #administration_d_entreprise  #IAE

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.