Mobilité en Pays de la Loire : étude de l’Insee

Selon l’INSEE, 8 ligériens sur 10 utilisent la voiture pour aller travailler.

Le contenu.

Si l’étude décortique les catégories socio-professionnelles, les types d’emploi, la corrélation entre zones d’emploi et zones de résidence, elle ne fait qu’esquisser  certains aspects connexes. Ainsi, le temps de trajet en transports en commun, alternative à la voiture, n’est jamais évoqué : y a-t-il un temps maximum, qui soit la limite supportable pour les individus non contraints de l’utiliser, et qui rendrait séduisants les transports en commun ?.

carte_insee
Part des personnes utilisant la voiture pour aller au travail (max 50km aller) dans l’ensemble des personnes en emploi (en %) _ Source : INSEE

Point intéressant sur l’éparpillement des zones d’emplois industriels en zone non urbaine, mais l’article oublie d’où l’on part.

Certaines activités industrielles étaient implantées en ville. L’extension de la ville a entouré ces activités. Les urbains ont imposé leur demande et repoussé au plus loin, les nuisances liées à ces activités. L’antériorité de localisation est oubliée : de ce fait, les urbains font qu’on roule plus pour aller travailler dans les entreprises industrielles, allant à l’encontre d’une partie de leurs idéaux écologiques.

Relation entre articles de l’INSEE.

Intéressant aussi, la possibilité de mettre en relation cet article avec celui sur la diminution forte des commerces de centre ville dans les 4 plus grandes agglo du Maine-et-Loire.

Le même institut avait fait paraître une étude sur la répartition des habitants, la composition des familles et le montant des revenus disponibles pour les dépenses dans les commerces.

Il y a corrélation entre les données de ces deux études. L’étude sur la mobilité va même plus loin puisqu’elle éclaire, par extension, la réalité de terrain sur les 4 autres départements que le Maine-et-Loire.

Prudence avec les études.

Pour finir, si l’article est globalement pertinent, il distribue insidieusement de bons points aux urbains et des mauvais points aux autres

L’article omet d’autres éléments qui font la complexité de nos sociétés modernes et qui influencent le recours à la voiture.

Ces détails ont été oubliés, mais cela n’était peut-être pas demandé dans le cahier des charges de l’étude elle-même. Tout dépend de la finalité de l’étude : que veut-on démontrer pour ensuite faire digérer des décisions par l’influence (rendre sociologiquement acceptables des décisions contraignantes).

On trouvera :

  • les horaires de travail variables qui ne collent pas toujours avec les horaires des transports en commun,
  • les horaires de travail suivant les catégorie socio-professionnelles, et le milieu (privé, public) et qui conditionnent l’amplitude horaire de la journée (transport inclus),
  • la succession de contrats intérimaires qui fait changer de lieu de travail et renforce le besoin de mobilité,
  • le coût du logement qui repousse une partie des gens en dehors zones de densité forte,
  • les revenus salariaux qui conditionnent l’accès au logement (et questionnent la répartition de la richesse),
  • la pénibilité de certains postes qui fait qu’on n’a plus le courage de prendre un moyen demandant un effort physique (vélo par exemple) ou la patience de passer beaucoup de temps dans un transport en commun,
  • etc…

 

Article de l’INSEE : https://www.insee.fr/fr/statistiques/4138468?pk_campaign=avis-parution
Carte : INSEE, issue de l’article mentionné.

Image libre de droit sur Flickr.com
Guillaume Vachey : Renault Super 5 on the Place de l’Hotel de Ville – Chalon sur Saône

#transport  #voiture  #INSEE  #mobilité  #Pays_de_la_Loire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.